Archives Categories : Romans

Dany Laferrière

Dany Lafferière © Beauregard

© Beauregard

Après le Printemps du livre … l’Aventure continue avec Dany Laferrière

De retour d’ Haïti, entre le Salon du livre de Paris
et celui de Montréal dont il est l’invité d’honneur,
Dany Laferrière est à Grenoble pour une série de rencontres prometteuses.

Né à Port-au-Prince, Dany Laferrière quitte Haïti à 23 ans après l’assassinat d’un ami journaliste. Il rejoint ainsi dans l’épreuve de l’exil son père, chassé de son pays par la dictature duvaliériste. Installé à Montréal, il trouve dans le roman un nouveau territoire, pays de fantaisie et d’excès, où il espère « sortir de l’Histoire » pour devenir universel. Il publie son « autobiographie américaine », depuis Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (VLB éditeur, 1985) jusqu’à Le Goût des jeunes filles (Grasset, 2005). Il a reçu le Prix Médicis Lire la suite »

Pierre Péju

Pierre Péju©Hélie Gallimard

©Hélie Gallimard

Professeur de philosophie et écrivain, Pierre Péju a publié aux éditions Gallimard plusieurs romans, dont Naissances (1998), La petite Chartreuse (2002, prix du livre Inter 2003), Le Rire de l’ogre (2005, Prix du roman Fnac) et La diagonale du vide (2009). Il est aussi l’auteur d’essais dont La petite fille dans la forêt des contes (Laffont, 1980) ou Lignes de vies (Corti, 2000). Son dernier livre Marée basse (Jérôme million, 2009) est une méditation poétique, où l’auteur persiste à glaner bribes de mémoire, fragments à peine lisibles et images incomplètes. Tout ce qui traîne dans le sable entre deux livres, entre deux aventures, quand l’écriture est à marée basse. Lire la suite »

Emmanuelle Pagano

Emmanuelle Pagano

Professeur d’arts plastiques, elle a publié chez P.O.L. quatre romans où les atmosphères singulières de la nature imprègnent la langue des corps. Depuis Le Tiroir à cheveux (2005) et Les Adolescents troglodytes (2007), les blessures de l’enfance et les secrets sont au coeur d’une écriture à la fois crue et fluide. Après l’intense roman choral Les Mains gamines (2008, Prix Rhône-Alpes du livre 2009), elle vient de publier L’Absence d’oiseaux d’eau Lire la suite »

Gérard Mordillat

GÉRARD MORDILLATGérard Mordillat est écrivain et cinéaste. De son premier roman, Vive la sociale ! (1981) il a tiré un film du même nom. Il a réalisé également Billy Ze Kick (1985), Fucking Fernand (1987) ou encore La Forteresse assiégée (2006). Comme ses films, ses romans s’enracinent la critique sociale. Les Vivants et les morts (Calmann-Lévy, 2004) relate ainsi la longue grève d’une cinquantaine de salariés, mais dans ce livre-monde l’épopée ouvrière croise aussi l’histoire d’amour. Dans Notre part des ténèbres Lire la suite »

Hubert Mingarelli

© brice-toul-03

© brice-toul-03

À 17 ans, Hubert Mingarelli s’engage dans la marine, découvre le Pacifique, navigue pendant trois ans. Il voyage ensuite en Europe, puis s’installe près de Grenoble. Après avoir exercé divers métiers, il se consacre à l’écriture d’histoires simplement humaines. L’enfance et le passage à l’âge adulte, la nature, le voyage et la quête intime sont au coeur de ses romans, depuis Une rivière verte et silencieuse (Le Seuil, 1999), Quatre soldats (Le Seuil, 2002, Prix Médicis 2003), jusqu’à La promesse (Le seuil, 2009). Entre solitude, souffrances et éclairs de grâce, Lire la suite »

Yves Ballu

YVES BALLUPhysicien et alpiniste de haut niveau, Yves Ballu a été notamment conseiller technique au Ministère des Sports. Il est aussi un auteur majeur de littérature de montagne, récompensé par plusieurs prix littéraires. Sa passion pour l’histoire et les épopées de l’alpinisme s’exprime dans une quinzaine d’ouvrages, depuis Les Alpinistes (Arthaud, 1984), Gaston Rébuffat, une vie pour la montagne (Hoebëcke, 1996), jusqu’au tout récent L’Impossible sauvetage de Guy Labour Lire la suite »

Noëlle Revaz

Noëlle REVAZ  © Hélie Gallimard

© Hélie/Gallimard

Née dans le Valais, Noëlle Revaz vit à Lausanne où elle s’est fait connaître par des chroniques radiophoniques avant de publier des nouvelles, puis un premier roman, Rapport aux bêtes (Gallimard, 2002), salué notamment par le Prix Lettre frontière. Pour cette histoire d’amour rural, adaptée au théâtre et au cinéma, l’auteur a inventé une langue hybride, mélange corsé de tournures populaires et savantes. Dans Efina (Gallimard, 2009), elle met en scène l’Amour avec un grand A, Lire la suite »

Wu Ming

WuMing

copyleft

Wu Ming est le nom collectif que se sont donné cinq auteurs italiens. Engagé dans la contre-information, contre le star-system littéraire et la propriété intellectuelle, le groupe investit aussi bien le cinéma que la musique ou le multimédia. Son projet littéraire ? Récrire l’histoire du point de vue des vaincus. Après L’Oeil de Carafa (Seuil, 2001), intrigue aventureuse sur fond de révoltes paysannes au XVIe siècle, Wu Ming revient en force avec Manituana (Métailié, 2009). Cette saga historique raconte la naissance de la nation américaine vue du côté des perdants, les Anglais fidèles au roi, et les Indiens Mohawks, Lire la suite »

Steve Toltz

STEVE TOLZ © Ulf Andersen

© Ulf Andersen

Né à Sydney, Steve Toltz a exercé des métiers très divers avant de se lancer dans l’écriture de scénarios et la réalisation de courts-métrages. Il a fait une entrée spectaculaire sur la scène littéraire, avec Une partie du tout (Belfond, 2009, trad. Jean Léger), premier roman, finaliste du prix Pulitzer, et que le mot fleuve ne suffit pas à qualifier. Plutôt un roman volcan, lave en fusion où, entre rebondissements et voyages à grande échelle, bouillonne une saga familiale, celle du narrateur Jasper, de son père Martin, philosophe paranoïaque, Lire la suite »

Marie-Hélène Lafon

© David Ignaszewski / Koboy

© David Ignaszewski / Koboy

Marie-Hélène Lafon enseigne les lettres classiques en région parisienne. Elle a publié essentiellement chez Buchet-Chastel des romans et des nouvelles où elle laboure le même territoire : Le Soir du chien (2001, prix Renaudot des lycéens), Liturgie (2002), Organes (2007) ou encore Les derniers indiens (2008). Ancrées dans un monde paysan disparu, les histoires rugueuses qu’elle raconte ont la densité du silence, la puissance de l’épure, le cisèlement extrême des mots. Avec L’Annonce Lire la suite »